Bilan de l'ensoleillement et de la pluviométrie en 2019
Climatologie - Mardi 31 décembre 2019

L’année 2019 touche à sa fin et il est l’heure de dresser le bilan d’une année météorologiquement exceptionnelle, marquée par la sécheresse jusqu’en septembre, deux épisodes caniculaires intenses au cours de l’été puis par un dernier trimestre qui s’est distingué par une pluviométrie hors-norme dans de nombreuses régions.
Les pluies très abondantes du dernier trimestre ont ainsi permis d’enrayer la sécheresse et de rééquilibrer les chiffres. C’est entre Clermont-Ferrand et Montpellier ainsi que dans le nord-est du pays que le déficit reste d’actualité. Un très fort excédent a concerné le Pays Basque mais aussi la Côte d’Azur.
En ce qui concerne l’ensoleillement, malgré un repli en fin d’année, celui-ci a été très largement au-dessus de la norme sauf en Haute-Normandie.
L’année 2019 se sera distinguée par ses excès qui ne transparaissent pas toujours dans les moyennes.
En ce qui concerne les températures, elles ont été plus douces que la norme et l’année 2019 se classera sur la troisième marche des années le plus chaudes depuis le début des relevés météo, derrière 2018 et 2014. Au cours des 20 dernières années en France on compte les 10 années les plus chaudes. Ce constat ne fait qu’accréditer l’accélération du réchauffement climatique.

Sébastien DECAUX

Actualités

Une première moitié d'hiver très douce

Climatologie - Jeudi 16 2020

Nous sommes au milieu de l'hiver météorologique qui débute le (...)

Pic de douceur dans le sud-ouest ce jeudi

Prévisions - Mercredi 15 2020

Après un mercredi gris, humide, mais très doux (14 à (...)

Temps plus sec mais plus froid à partir de ce week-end

Prévisions - Mercredi 15 2020

Des conditions plus hivernales, avec un temps plus sec et (...)

Brendan, une dépression très virulente sur le nord-ouest de l'Europe

Prévisions - Lundi 13 2020

C’est une météo très agitée qui concerne le nord-ouest de (...)