Attention ! Vague de très fortes chaleurs/canicule pour cette fin de semaine

Prévisions

Image sans légende

Une dépression de type « goutte froide » est située actuellement entre les Acores et Madère. Elle va se diriger vers le littoral portugais entre jeudi et vendredi, propulsant une masse d’air de plus en plus surchauffée sur la France. De fortes chaleurs ont commencé à investir le sud-ouest de la France et l’arrière-pays provençal dès la journée de mardi. Il a fait 37°C dans le département de l’Ardèche mais aussi à Toulouse, 37.3°C à Auch, 37.4°C à Albi ce mardi 14 juin.

Cette chaleur va s’intensifier graduellement mercredi et jeudi et remonter vers l’ouest et le Centre de la France vendredi. Elle s’étendra davantage vers l’est samedi.

 

Les températures maximales atteindront souvent entre 35 et 40°C à l’ombre en fin de semaine, parfois davantage ! Des pointes entre 41 et 43°C sont envisagées dans le sud-ouest et le Centre-ouest...

 

Les températures nocturnes et diurnes atteindront des sommets à tel point que de très nombreux records de chaleur mensuels seront pulvérisés.

Certains records absolus seront même menacés sur la moitié ouest du pays !

On notera que cette vague de très fortes chaleurs est précoce et sans précédent pour cette période de l’année.

On pourra probablement parler d’épisode caniculaire pour certains départements du sud-ouest et du Centre-Ouest. Pour utiliser ce terme il faut que les températures répondent à des critères spécifiques. Elles doivent atteindre des seuils minimums de jour comme de nuit (établis pour chaque département) sur une durée d’au moins 3 jours consécutifs.

A partir de samedi, la dépression initialement portugaise remontera en direction du Golfe de Gascogne puis de la Bretagne entrainant une dégradation orageuse par l’ouest (son intensité reste encore à préciser) à partir de samedi soir. Les températures amorceront une baisse spectaculaire dimanche !

Sur le reste du pays, il fera encore très chaud durant cette journée dominicale mais peu à peu de l’air océanique gagnera du terrain et investira l’ensemble du pays lundi. L’air très chaud sera alors expédié vers l’Europe centrale.

En 24 ou 48 heures de nombreuses régions verront le mercure chuter de 15 à 20°C !

Ces vagues de très fortes chaleurs et les épisodes caniculaires sont de plus en plus précoces et intenses. Ils se multiplient au fil des décennies.

A ce sujet, Météo-France a recensé 47 vagues de chaleur depuis 1947; 9  se sont produites sur la période 1947-1989, 38 après 1989... 

 

Écrit par Sébastien DECAUX, publié le 15 juin (dernière actualisation le 15 juin à 8h26)

Les autres actualités météo

Observations

Quelles sont les températures de l'eau en cette fin juin ?

En liaison avec un hiver doux et un printemps 2022 qui s’est classé au 3e rang des plus chauds en France depuis 1900,...
Prévisions

Dégradation pluvio-orageuse sur le sud-est du pays ce mardi 28 juin

Mardi, de l’air très chaud présent entre la Tunisie, la Corse et l’Italie entrera en conflit avec de l’air « plus...
Prévisions

Des orages parfois violents sont à craindre pour cette soirée et cette nuit du 21 juin

La dépression de type "goutte froide" centrée sur la Galice alimente une grande partie de notre pays en chaleur et humidité....
Dossier

L'index UV est extrême actuellement !

Nous sommes à 4 jours du solstice d'été (21 juin), date où le soleil est au plus haut et au plus fort. Dans le contexte...
Voir tout