La tempête Gérard a frappé fort

Bilan

Image sans légende

La dépression Gérard qui s’est creusée la nuit dernière sur le Bassin de la Manche (pression minimale de 973 hectopascals sur le Cotentin dans la nuit de dimanche à lundi) a provoqué de puissantes rafales sur le littoral Atlantique, notamment sur les îles morbihannaises et la Pointe du Raz où les vents ont atteint et dépassé les 150 km/h.

A l’arrière, la bascule des vents au nord-ouest a été particulièrement virulente dans certains secteurs comme à Carteret où une rafale a été mesurée à 163 km/h et à 144 km/h à Granville.

Des pointes supérieures à 100 km/h se sont produites dans les terres. La station de Cerisy-la-Salle dans le département de la Manche a enregistré une rafale à 135 km/h. En Loire-Atlantique, Météo-Concept a relevé 116 km/h au Petit-Mars.

Les fortes rafales se décalent à présent vers l’est

Écrit par Sébastien DECAUX, publié le 16 janvier (dernière actualisation le 16 janvier à 22h37)

Les autres actualités météo

Prévisions

Une pellicule neigeuse est envisagée jeudi matin entre la Charente et les Ardennes

Une perturbation pluvieuse arrive ce mercredi soir par le littoral de la Manche. En liaison avec un champ de pression élevé (1025 à...
Prévisions

Chutes de neige en fin d'après-midi et soirée de la Haute-Vienne à l'intérieur du Roussillon

Une perturbation pluvieuse arrive par la façade Atlantique ce jeudi. En progressant ver l'est, au contact d’air froid , des précipitations...
Prévisions

Des chutes de neige jusqu'en plaine la nuit prochaine sur de nombreuses régions

  - Autour de la dépression Fien, le temps s’annonce perturbé et froid est attendu la nuit prochaine sur de nombreuses régions...
Bilan

La tempête Gérard a frappé fort

La dépression Gérard qui s’est creusée la nuit dernière sur le Bassin de la Manche (pression minimale de 973 hectopascals...
Voir tout