Actualité - Climatologie

05 oct. 2023
Climatologie

Septembre 2023 : excédents de températures records dans le monde et en Europe

Écrit par Jérôme DREANO, publié le 05 oct. (dernière actualisation le 12 oct. à 20h)
Image sans légende

Comme chaque mois, les services de Copernicus émettent le bulletin climatique du précédent mois et comme pour les mois précédents, septembre 2023 se fait remarquer comme un mois record en terme de chaleur dans le monde. 

Le mois de septembre 2023 a été : 

  • le mois de septembre le plus chaud jamais enregistré dans le monde, 0.50°C plus chaud que septembre 2020, le précédent mois record.
  • 0.93°C plus chaud que la normale 1991-2020 pour un mois de septembre
  • le mois présentant le plus forte anomalie chaude de n'importe quel autre mois de l'année depuis le début des réanalyses ERA5 (1940)
  • plus chaud de 1.75°C en moyenne que la moyenne des températures de la période préindustrielle 1850-1900.

En Europe

En Europe, ce mois de septembre 2023 a été également le mois de septembre le plus chaud enregistré et de manière encore plus importante avec une anomalie de +2.51°C par rapport à la normale 1991-2020. Cette anomalie dépasse l'ancien record de 2020 de +1.1°C !

La majeure partie de l'Europe a connu un mois de septembre 2023 plus chaud que la normale 1991-2020. Plusieurs pays allant de la France à la Finlande et au nord-ouest de la Russie ont connu un mois de septembre 2023 record. La Belgique est le Royaume-Uni font parti des pays qui ont connu des conditions de vague de chaleur sans précédent.  Les températures égales ou légèrement inférieures à la moyenne 1991-2020 se sont limitées à la périphérie du continent : Islande, Svalbard et certaines parties de la Grèce et de la péninsule ibérique.

Côté précipitations, les conditions ont été plus humides que la normales près des côtes ouest de l'Europe, y compris la péninsule ibérique. L'Espagne a connu des inondations généralisées au début du mois de septembre. La Norvège, le nord de la Suède, l'Irlande et le nord de la Grande-Bretagne ont été touchés par la tempête Agnes.

Evènement notoire de ce mois de septembre, la plus grande anomalie de précipitations a été observé en Grèce qui a subi la tempête Daniel. Un cumul exceptionnel de 754 mm à été enregistré à Zagora en moins de 24h le 5 septembre. Cette même tempête a provoqué des inondations dévastatrices en Libye

Les précipitations été supérieures à la normales sur la Finlande, du Caucase au nord-est de la mer Caspienne.

A l'inverse, une grande partie de l'Erupe, de la France, l'Italie jusqu'à l'Europe de l'Est de la Russie a connu un mois plus sec que la noyenne mensuelle avec seulement des poches isolées d'anomalies humides.

Dans le monde

De nombreuses région du monde ont connu un mois de septembre avec des températures très au-dessus de la normale 1991-2020. C'est le cas notamment de l'est de l'Europe jusqu'au centre de la Sibérie, mais aussi plus au sud en Asie, du Moyen-Orien à la Chine et au Japon.

Le continent africain a aussi subi des températures supérieures à la normale, notamment au niveay de l'Erythrée, l'Ethiopie, le Soudan et Sud-Soudan.

Les températures ont été supérieures à la normales également dans le sud des Etats-Unis, sur le nord du Mexique, au centre et à l'est du Canada. 

L'Australie occidentale a connu son mois de septembre le plus chaud jamais enregistré. Il s'agit du 3ième mois de septembre le plus chaud jamais enregistré à l'échelle de l'ensemble de l'Australie. Enfin les températures moyennes de septembre ont aussi été excedentaire sur l'Antarctique.

Pour trouver des zones dans le monde où la moyenne mensuelle a été inférieure à la normale, il faut se tourner vers de très minces zones comme sur les régions occidentales des Etats-Unis, la Libye qui a subi les fortes pluies, le sud du Groenland et l'extrême sud de l'Amérique du Sud et de l'Afrique.

Les autres articles

jeu. 6 juin
Climatologie

Mai 2024 : encore un mois record à l’échelle mondiale

Le service européen Copernicus a publié son rapport mensuel sur les temp&...

mar. 14 mai
Climatologie

Avril 2024 est le mois d’avril le plus chaud jamais enregistré dans le monde

Le service Copernicus a publié son bulletin mensuel sur les températures...

jeu. 4 avr.
Prévisions

La météo du Marathon de Paris

Après une journée de samedi marquée par un pic de chaleur avec des...

mer. 3 avr.
Prévisions

Coup de chaud sur la France à partir de vendredi !

A partir de ce vendredi 5 avril, les températures vont brutalement grimper sur l...