Une semaine estivale avec quelques nuances
Prévisions - Lundi 06 juillet 2020

Mardi, les conditions sont anticycloniques. Le soleil s’impose sur la majeure partie de l’hexagone. On observe quelques nuages élevés sur l’ouest et des nuages plus imposants entre le nord de l’Ile-de-France et les frontières belges et luxembourgeoises. Quelques nuages bourgeonnent par évolution diurne sur le Mercantour, les Pyrénées et la montagne Corse. Le Mistral et la Tramontane restent soutenus le matin puis perdent progressivement en intensité.

Mercredi, le soleil est radieux au sud de la Loire. Une perturbation apporte un ciel très nuageux sur le Finistère, le Trégor, le Cotentin. Les nuages dispersent quelques gouttes du Nord-Pas-de-Calais aux Ardennes avec un vent sensible.

Tendance

Jeudi, le ciel est nuageux au nord-ouest. Quelques pluies faibles circulent entre le Cotentin, les Hauts-de-France et les frontières du nord-est. Quelques orages se développent sur la chaîne pyrénéenne.

Vendredi, le front glisse vers le sud. On le retrouve à la mi-journée entre le Bordelais et l’Alsace avec des nuages et quelques gouttes très rares. Des averses et un risque d’orages peuvent concerner les reliefs. Le soleil est de retour l’après-midi par la Manche.

La tendance pour le week-end s’annonce estivale. Seuls quelques orages peuvent concerner les reliefs en journée.

Côte températures, l’atmosphère reste estivale. La chaleur est modérée au nord mais très chaude au sud.

Sébastien DECAUX

Actualités

Fortes chaleurs : vers un épisode durable

Surveillance - Lundi 03 2020

Le mois de juillet s'est terminé par des records de (...)

Nouvelle pulsion très chaude !

Prévisions - Mercredi 29 2020

Les conditions vont de nouveau se réchauffer nettement entre jeudi, (...)

Pic de très fortes chaleurs ce lundi !

Prévisions - Lundi 27 2020

Les températures s'envolent ce lundi entre les régions du Midi-Pyrénées (...)

A nouveau des orages du sud-ouest au Massif-Central et aux Alpes

Prévisions - Mercredi 22 2020

De nouveaux orages sont à prévoir cet après-midi et ce (...)